À elle seule, la privatisation ne règle pas tout : la vente des intérêts que détenait l'État égyptien dans le secteur du ciment n'était que le début d'un long processus visant à mettre en place une industrie efficiente et concurrentielle

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)