Étude typologique des elevages porcins de Jagoo (Dakar) et proposition d'une amelioration du cadre de vie des eleveurs

Show simple item record

dc.contributor.author Evariste Jean-Christophe Togut, Bassene
dc.date.accessioned 2012-05-29T13:01:10Z
dc.date.available 2012-05-29T13:01:10Z
dc.date.issued 2010-07
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/10625/49214
dc.description Présentée et soutenue publiquement le 26 Juillet 2010 à 9 Heures Devant la Faculté de Médecine, de Pharmacie et d’Odonto-Stomatologie de Dakar fr
dc.description The table of contents for this item can be shared with the requester. The requester may then choose one chapter, up to 10% of the item, as per the Fair Dealing provision of the Canadian Copyright Act en
dc.description.abstract Ce travail qui vise à évaluer les caractéristiques des élevages s’est déroulé de 2009 à 2010. L’étude a été réalisée à Jagoo, un quartier de la commune d’Arrondissement de Malika à Dakar (Sénégal) et a porté sur 77 élevages. Les données ont été obtenues par dépouillement de fiches d’enquête et relevé. 90.9% des porcheries sont améliorées mais délabrées contre une faible proportion (6,5%) de porcheries qui sont traditionnelles. Les porcheries sont inondées en saison pluvieuses, à cause de l’absence de toit, de toitures très précaires (83,1%) mal orientées et très partielle. Le sol est généralement boueux (84,4%) en saison de pluies et rempli d’un lisier malodorant qui pollue le voisinage. L’analyse typologique à révélé deux types d’exploitations : Le lisier est généralement enfoui dans le sol dans les élevages du profil 1(61,3%) et du profil 2 (28%), comme les déchets d’abattage dans le profil 1(34,7%) et le profil 2 (21,3%). La proportion des cadavres jetés à l’air libre à la décharge dans le profil 1est supérieure de 16% par rapport au profil 2. Mais le danger existe car l’essentiel (94,8%) de l’aliment des porcs est recyclé dans la décharge. La médication moderne est très faible, concernant la vaccination (1,3%) et les traitements (9,1%) par rapport à la situation dans certaines régions du Sénégal. La persistance de certaines mauvaises pratiques d’élevage liées au niveau de formation des éleveurs et aux aménagements expliquerait grandement la récurrence des maladies d’élevage. Le développement évident de l’élevage de porc au Sénégal impose la modernisation des aménagements porcins avec des matériaux solides, résistants, durables, peu couteux et culturellement adaptés. fr
dc.format.extent 1 fichier numérique (110 p. : ill.) fr
dc.format.mimetype application/pdf
dc.language.iso fr
dc.subject DECHARGE fr
dc.subject BATIMENTS fr
dc.subject AMENAGEMENT fr
dc.subject MATERIAUX fr
dc.subject LISIER MAL ODORANT fr
dc.subject TOITURE TRES PRECAIRE fr
dc.subject DECHETS D'ABATTAGE en
dc.subject INDUSTRIE DE L'ELEVAGE fr
dc.subject PORCICULTURE fr
dc.subject POLLUTION DE L'EAU fr
dc.subject PAUVRETE fr
dc.title Étude typologique des elevages porcins de Jagoo (Dakar) et proposition d'une amelioration du cadre de vie des eleveurs fr
dc.type Thesis en
idrc.project.number 103801
idrc.project.title Mbeubeuss Landfill : Exploring Options to Protect Health, the Environment, and Livelihoods (Sénégal) en
idrc.dspace.access Limited Access en
idrc.rims.adhocgroup IDRC SUPPORTED en
dc.description.degree Doctor of Veterinary Medicine
dc.contributor.department Ecole Inter-Etats des Sciences et Medecine Veterinaires de Dakar


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record