Quel secteur bancaire pour le financement des économies de l'UEMOA?

Show simple item record

dc.contributor.author Mbaye, Ahmadou Aly
dc.contributor.author Diarisso, Sogué
dc.contributor.author Diop, Ibrahima Thione
dc.date.accessioned 2011-05-26T16:08:10Z
dc.date.available 2011-05-26T16:08:10Z
dc.date.issued 2011
dc.identifier.isbn 978-2-296-10296-5
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/10625/46153
dc.description Avec le concours du CREA, de la BCEAO et du CRDI-Canada fr
dc.description Cet ouvrage est le produit du colloque BCEAO- Universités - Centres de recherches - Dakar, 25-26 mai 2010 fr
dc.description The table of contents for this item can be shared with the requester. The requester may then choose one chapter, up to 10% of the item, as per the Fair Dealing provision of the Canadian Copyright Act en
dc.description.abstract La contrainte de financement est de plus en plus perçue comme l'un des obstacles majeurs au développement de l'UEMOA. Le financement bancaire couvre une proportion relativement faible des importants besoins à satisfaire pour accroître le volume des investissements aussi bien privés que publics, notamment dans le domaine des infrastructures de soutien à la croissance. Le taux de financement de l'économie demeure relativement faible comparé à la moyenne de l'Afrique subsaharienne et les crédits de long terme destinés au financement de l'investissement ne représentent que 3,5 % environ des crédits totaux. Dans ces conditions, les ressources de l'aide publique au développement ainsi que la finance informelle deviennent un recours privilégié pour les décideurs publics et privés. Dans les pays de l'UEMOA, un certain nombre de réformes entreprises depuis les années 1990 ont cherché à améliorer l'efficacité du système bancaire et à diversifier les sources de financement de l'économie à travers la mise en place d'un marché financier régional. Les réformes mises en oeuvre dans le secteur bancaire ont favorisé l'accroissement du niveau de compétition et l'amélioration du canal de transmission vers l'économie réelle et du système de régulation dans le sillage des mouvements de libéralisation financière de l'époque en Afrique. Un ensemble de papiers originaux portant sur différentes problématiques du financement des économies de l'Union, présentés lors du cinquième colloque BCEAO/Universités et Centres de recherches, qui a réuni les 25 et 26 mai 2010 des représentants des institutions financières et bancaires ainsi que des chercheurs et universitaires de différents horizons, sont présentés dans ce volume. fr
dc.format.extent 1 fichier numérique (323 p. : ill.) fr
dc.format.mimetype application/pdf
dc.language.iso fr
dc.publisher L'Harmattan, Paris, FR en
dc.subject POLITIQUE MONETAIRE fr
dc.subject AFRIQUE DE L'OUEST fr
dc.subject FINANCEMENT fr
dc.subject LIBERALISATION FINANCIERE fr
dc.subject UEMOA fr
dc.subject SECTEUR BANCAIRE fr
dc.title Quel secteur bancaire pour le financement des économies de l'UEMOA? fr
dc.type Book en
idrc.project.number 106287
idrc.project.title Cinquième colloque BCEAO - universités et centres de recherche fr
idrc.dspace.access Limited Access en
idrc.rims.adhocgroup IDRC SUPPORTED en


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record