IDRC Digital Library

Effets des modes de gestion des cultures sur le sol et l'adaptation à la variabilité climatique : cas des villages d'andranomena et d'amparihimpony, lac Alaotra

Show simple item record

dc.contributor.author Raheriarijaona, Tiana Miarisoa
dc.date.accessioned 2011-01-13T13:24:46Z
dc.date.available 2011-01-13T13:24:46Z
dc.date.issued 2010
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/10625/45491
dc.description Thèse, Université d'Antananarivo, 2010 fr
dc.description.abstract La variabilité climatique dans la région du lac Alaotra, « grenier à riz de Madagascar » tend à ébranler la durabilité des systèmes de production. C’est dans ce contexte que le projet ACCA Madagascar intervient dans cette région. En effet, l’amélioration des propriétés physico-chimiques des sols est un impératif pour l’adaptation des systèmes de culture à la variabilité climatique, propriétés qui sont sous une forte influence des modes de gestion des cultures. Ceci implique une amélioration de la gestion de la MO du sol, un facteur indispensable de l’atténuation des effets des contraintes climatiques sur le système sol – plante. L’étude a été menée dans ce contexte au niveau de quinze parcelles réparties sur quatre terroirs (rizière basse, rizière haute, baiboho, tanety), avec deux cultures : le riz et l’arachide. Elle a consisté à effectuer des enquêtes et le suivi des parcelles tout au long du cycle cultural. Ceci a abouti à la détermination des relations entre la production de biomasse et les propriétés du sol : sur rizière et baiboho, les parcelles à forte production de biomasse ont une teneur en MO faibles à la fin du cycle cultural. Sur les parcelles de tanety, les sols extrêmement acides ont des teneurs en MO élevées, mais avec une production de biomasse faible. Ainsi, sur ce terroir, relever le pH est indispensable avant d’investir dans la fertilisation et les soins aux cultures. Par ailleurs, les systèmes de culture ont été classés selon les critères suivants : une production en biomasse importante, un coût de production de la biomasse faible, une productivité élevée (travail, semences, consommations intermédiaires). Les systèmes les plus intéressants ont été RB1SD (riziculture aquatique sous Semis Direct en ligne ou sans repiquage) et RB1démariage (riziculture aquatique repiquée en ligne avec des plants démariés de RB1SD). fr
dc.language.iso fr
dc.publisher Université d'Antananarivo, École supérieure des sciences agronomiques, Antananarivo, MG en
dc.subject MADAGASCAR fr
dc.subject ACCA MADAGASCAR fr
dc.subject VARIABILITE CLIMATIQUE fr
dc.subject DURABILITE DES SYSTEMES fr
dc.subject MATERIAUX ORGANIQUES DU SOL fr
dc.subject BIOMASSE TOTALE fr
dc.subject LAC ALAOTRA fr
dc.title Effets des modes de gestion des cultures sur le sol et l'adaptation à la variabilité climatique : cas des villages d'andranomena et d'amparihimpony, lac Alaotra fr
dc.type Thesis en
idrc.project.number 104143
idrc.project.componentnumber 104143001
idrc.project.title Vulnérabilité et adaptation aux changements climatiques des systèmes agraires à Madagascar fr
idrc.dspace.access IDRC Only en
idrc.rims.adhocgroup IDRC SUPPORTED en


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record